Retour sur le Handicafé spécial déficit sensoriel du 7 mars 2017

05.04.2017
Interview d’Adrien Lemercier, vice-président de la Fédéeh et administrateur de la Fondation Harmonie Solidarité (FHS) :

Pourquoi organiser un handicafé dédié aux personnes sourdes et déficientes visuelles ? 

Le handicafé est dans l’ADN de la FÉDÉEH et notre partenariat avec la FHS permet de répondre aux difficultés spécifiques rencontrées, notamment en termes d’accessibilité et de discriminations. Les mentalités changent, les aides techniques se développent et les entreprises souhaitent rencontrer ces jeunes dans des conditions privilégiées.

Cette année encore, ce handicafé, soutenu par la Mairie de Paris dans le cadre du Paris pour l’emploi des jeunes le 7 mars 2017, a rencontré un franc succès !