Retourner à la liste des témoignages

Avoir un handicap et faire les études que l'on souhaite

RQTH
Bac S
classes préparatoires
ecole d'ingénieur
stages
musique
tennis
football

Type(s) de handicap : Autre

Spécialité(s) étudiée(s) : Classe préparatoire maths sup/maths spé - Organisation et Gestion Industrielle

 

Témoignage : 

Thème 1 : Présentation du handicap

Je possède la RQTH depuis mai 2011 de par mon hémiplégie de naissance sur mon côté droit (moins de force à la main droite et au pied droit, certains mouvements de poignet impossible…). Ce handicap m’empêche de réaliser des opérations nécessitant les 2 mains (notamment toutes les opérations de précisions sur la main droite) et j’ai besoin de ma voiture personnelle aménagée (boite de vitesse automatique, boule au volant avec une télécommande, pédale d’accélération à gauche)  pour conduire. Par contre, je n’ai besoin d’aucun matériel spécifique pour travailler et je n’ai jamais été gêné dans mon parcours scolaire pour faire les études que je souhaitais.

Thème 2 : Scolarité

Après avoir obtenu le bac S mention bien en 2007, j’ai choisi de faire 2 ans de classes préparatoires maths sup / maths spé à Grenoble afin d’intégrer une grande école d’ingénieur généraliste puisque je ne savais pas encore ce que je voulais faire. J’ai ensuite intégré l’Ecole des Mines de Saint-Etienne en 2009 où j’ai pu réaliser différents projets en groupe et suivi des cours de management et de mathématiques appliquées. Je me suis ensuite spécialisé en 2ème année en Organisation et Gestion Industrielle qui correspondent aux domaines de la logistique, de la gestion de production, des stocks et des réapprovisionnements.  Actuellement en 3ème  et dernière année, je continue mes cours de logistique tout en travaillant en parallèle sur un projet industriel chez BioMérieux. Je recherche un stage de fin d’études de 6 mois à partir du 10 avril 2012 en conseil ou industrie en supply chain de préférence en région parisienne.

La période de ma classe préparatoire a été très intense et difficile psychologiquement dû fait du niveau et de la quantité de travail à fournir. Cependant, ma motivation et mon envie de réussir m’ont permis d’aller jusqu’au bout sans craquer et mon handicap n’a vraiment pas été un frein mais au contraire a représenté un atout notamment lors des concours puisque j’ai pu bénéficier d’un tiers-temps ce qui est non négligeable dans ce type d’épreuves. De plus, j’étais interne à cette période-là et le fait d’être en groupe avec ses camarades permet d’être plus soudé et solidaire sans avoir l’impression d’être laissé tout seul.

Thème 3 : Vie professionnelle

Dans le cadre de ma formation dans mon école d’ingénieur, j’ai effectué un stage ouvrier d’un mois en première année dans le but de découvrir le monde de l’entreprise et de percevoir les attentes et les réactions des ouvriers. J’ai effectué ce stage chez RTE (Réseau de Transport d’Electricité) qui m’a très bien accueilli et m’a montré une volonté forte pour intégrer des jeunes handicapés dans leur entreprise.

En 2eme année, j’ai effectué un stage d’ingénieur de 4 mois à Londres chez Orange Business Services dans la branche International Supply Chain, domaine dans lequel je souhaite exercer professionnellement après mes études. Ce stage consistait àtravailler en équipe en anglais pour développer un programme informatique qui gère l’équilibre entre la demande et les stocks de l’entreprise (programmation en VBA et SQL, grande autonomie et compréhension du réseau logistique mondiale de l’entreprise). L’entreprise Orange à elle-aussi montré une volonté forte pour intégrer des jeunes handicapés dans leur entreprise et a mis tous les moyens à disposition pour que je réalise un stage dans les meilleures conditions de travail.

Pendant ma dernière année d’école, je fais mon projet industriel chez BioMérieux à Lyon (1,5j / semaine pour l’année scolaire 2011 – 2012) dans l’amélioration continue de la production : standardisation des méthodes de travail de l’atelier « préparation cartouche », analyse des différentes organisations pour évaluer la productivité et le coût de chacune pour ensuite choisir la meilleure situation, travail en collaboration avec différents membres du personnel.

Thème 4 : Loisirs

Musique : Pratique de la trompette depuis 12 ans (je joue avec une trompette de gaucher afin que ma main droite ne serve qu’à supporter la trompette), fondateur de la fanfare des Mines de Saint-Etienne en septembre 2010, membre de l’harmonie « Echo de la Valloire » de mon village depuis 6 ans.

Sport :Pratique du tennis depuis 5 ans, classé 30/3 (je me sers uniquement de la main gauche pour jouer, je fais donc le revers à une main)

Pratique du football en club pendant 6 ans.

Thème 5 : La FEDEEH

J’ai adhéré récemment à la FEDEEH (dans le collège 2) afin de partager mon expérience de vie et de témoigner de mon parcours scolaire et  de mes expériences professionnelles aux étudiants plus jeunes en situation d’handicap qui se poseraient des questions sur leur orientation. Je pourrai notamment témoigner sur le contenu et les conditions de travail des classes préparatoires aux grandes écoles ainsi que de mon école d’ingénieur (qui doit ressembler aux autres écoles d’ingénieurs de même « type ») et dire qu’il ne faut pas abandonner des pistes d’orientation scolaire uniquement à cause de notre handicap qui aujourd’hui ne représente en aucun cas un frein dans les études. De plus, la FÉDÉEH représente une opportunité de rencontrer des recruteurs de grandes entreprises sensibles aux questions d’intégration des jeunes handicapés.

Date du témoignage : le 14 avril 2012