Retourner à la liste des témoignages

Lamia, Licence en Droit, problème de bégaiement

orthophonie
bégaiement
droit
timidité
téléphone

Prénom : Lamia

Type(s) de handicap : Autre

Spécialité(s) étudiée(s) : Droit

Ville : Paris

 

Témoignage : 

Thème 1 : Présentation du handicap

J'ai commencé à faire des séances d'orthophonie dès l'âge de 8 ans, mais j'ai dû arrêter quelques temps après.

Thème 2 : Études suivies

Le bégaiement n'a jamais été un réel problème pour moi, mais arrivée à la Faculté de Droit, ça s'est un petit peu gâté, en effet, étant de futurs avocats, on nous apprend à parler devant des étrangers, à enlever le complexe de la timidité, nous simulions des audiences, nous préparions des plaidoiries et c'est là où je me suis dite "ce n'est pas possible, comment je pourrais faire?" c'était assez difficile pour moi, mais quand faut y aller, faut y aller.

A la Faculté, tout allait bien, mais c'est surtout à l’extérieur que j'entendais des remarques désobligeantes, je les ignorais ou bien je les affrontais, tout dépendait de mon humeur.

Très à l'aise pour communiquer, à part lorsqu'il s'agit du téléphone, c'est là où s'entend le plus mon bégaiement, du coup, je l'évite au maximum, mais ce n'est pas toujours évident

Je me dis qu'il ne faut pas que cela ait un impact négatif à ma vie personnelle, sociale et professionnelle, donc j'essaie d'affronter les problèmes lorsqu'ils surgissent.

Date du témoignage : le 20 janvier 2013