Retourner à la liste des témoignages

Sortie d'une école de commerce, une sacrée revanche sur la vie

maladie chronique
Ecole de commerce
stages
MDPH
SNCF
mission handicap
Cinéma

Type(s) de handicap : Maladie chronique

Spécialité(s) étudiée(s) : École de commerce

 

Témoignage :

Thème 1 : Présentation du handicap

Je suis atteinte d’une maladie chronique qui évolue par crise. De manière générale, cette maladie génère beaucoup de fatigue dans ma vie quotidienne. Cela devient encore plus difficile lors de mes poussées. De plus, mes médicaments amoindrissent mes défenses immunitaires. Je suis donc très sensible aux épidémies surtout en période hivernale.

Ma maladie est très difficile à faire comprendre aux autres. Il s’agit d’un handicap invisible et pourtant bien présent. Les gens s’imaginent comprendre ce que je peux ressentir alors qu’ils sont à des années lumières de la réalité. 

Thème 2 : Scolarité

Je suis tombée malade à l’âge de 14 ans. Les médecins avaient annoncé à mes parents que je ne ferais jamais d’études. Aujourd’hui je suis diplômée d’une école de commerce. Une sacrée revanche sur la vie.

Ma réussite m’a demandé beaucoup de combats, de travail et de sacrifices.

Il a fallu que je me batte à tous les niveaux et plusieurs plans d’actions ont été mis en place au cours de ma scolarité :

- Mise en place du Plan d’Accueil Personnalisé au collège et au lycée. Un élève était responsable de la prise des notes et de prendre les polycopiés en cas d’absences. J’ai eu la chance de rencontrer des professeurs qui m’ont soutenu tous au long de ma scolarité.

- Mise en place d’un Tiers temps sur mes examens et possibilités de faire mes devoirs notés à domicile si les déplacements m’étaient impossible.

- Cours de soutiens (17 heures au cours de mon année de licence)

Relations avec les enseignants et les élèves : J’ai eu la chance de rencontrer des enseignants formidables. Je pense notamment à mon professeur de mathématiques qui m’a aidé bénévolement toute mon année de terminale 1 heure par semaine. Je pense aussi à tous ceux qui ont fait leur possible pour m’aider à récupérer mes cours.

J’ai aussi rencontré des individus manquant totalement de compréhension et d’humanité. Je pense notamment à un professeur qui a refusé de me donner les cours car il n’aimait pas les gens malades…

Il faut de tout pour faire un monde. 

Les relations avec les élèves étaient identiques. Il y a ceux qui m’ont soutenu…et les autres…

Thème 3 : Vie professionnelle

Mes stages : j’ai réalisé mes stages dans des grandes entreprises. Elles n’ont pas toutes été au courant de mon problème de santé. J’avais peur de la discrimination et surtout du mot handicap. 

J’ai finalement fait ma demande de reconnaissance auprès de la MDPH. Je me suis rendu compte que mon problème de santé ne pouvait être ignoré. Le monde du travail ne fait pas de cadeaux . Il est préférable que la situation puisse être dite afin de pouvoir trouver des solutions avec les entreprises.

J’ai réalisé ma dernière année d’étude en alternance au sein de la SNCF Voyages. Au cours de mon entretien, j’ai prévenu mon tuteur de ma situation personnelle. Il a apprécié cette démarche et nous avons convenu de la mise en place du télétravail dans le cas où je ne puisse par me rendre sur mon lieu de travail.

Je travaille aujourd’hui dans une multinationale américaine. Le télétravail a été mis en place sans aucunes difficultés. La mission handicap de l’entreprise a installé un poste de travail à mon domicile ( ordinateur, bureau, fauteuil). Mes collègues sont au courant de ma situation personnelle . Jai préféré leur expliquer, de manière générale, ce dont je souffre. Je me suis rendu compte que la communication est très importante. Le fait de ne rien dire est propice à de mauvaises interprétations. 

Thème 4 : Loisirs 

Je peux difficilement faire du sport. Il a tendance à re-déclencher ma maladie. Je suis fan de danse classique et j’espère pouvoir recommencer à en faire un jour.

Je vais beaucoup au cinéma

Thème 5 : La FÉDÉEH

J’ai découvert la FÉDÉEH lors du Handicafé© organise à Grenoble Ecole Management en Février 2012. C’est là que j’ai rencontré la mission handicap de l’entreprise pour laquelle je travaille aujourd’hui.

J’ai aussi participé aux Handicafés© organise à Lyon en Mars 2012. 

Je trouve que la FÉDÉEH est très active et défend très bien notre cause. Il y a de très nombreux préjugés sur les personnes en situations d’handicap. Je souhaite remercier cette association pour le combat qu’elle mène.

Je souhaiterais pouvoir aussi aider cette association si cela est possible.

Date du témoignage : le 11 décembre 2012